Prévention

< Revenir à la liste des actus

Animateur : "être calme, patient et juste"

Paru le 11 avril 2008

Maïté, 23 ans, nous parle de son job d'animatrice de centres aérés.

Où travailles-tu ?
Je travaille dans une ville de la métropole lilloise en ALSH (Accueils de Loisirs Sans Hébergement) chaque mercredi  et chaque été.

Quel a été ton parcours ?
J'ai obtenu le BAFA en 2002 à 17 ans puis l'AFPS (Attestation de Formation aux Premiers Secours) en 2006. Cet été, je serai animatrice pour la 7ème année consécutive.

Pourquoi avoir choisi ce job ?
D'abord pour le contact avec les enfants. C'est aussi un emploi où l'on a beaucoup de responsabilités et surtout, souhaitant devenir enseignante, travailler en centres aérés est un bon apprentissage.

As-tu effectué des stages ?
Oui, des stages de BAFA : un stage pratique et une session d'approfondissement.

As-tu une définition de ce métier ?
Amuser les enfants en respectant leur rythme, leur développement et leur créativité.

D'après ce que tu as pu voir, quels sont les avantages et les inconvénients de ce métier ?
Le grand apport des enfants pour le côté positif.
La présence et la disponibilité continue ainsi le nombre d'heures de travail très important pour le côté négatif.

Qu'aimes-tu dans ce job ?
Le monde, la diversité des enfants, la créativité...

Pour toi, quelles sont les qualités nécessaires pour être animateur ?
Le plus important est d'être présent, respectueux, juste, calme et patient.

Quelles sont tes perspectives d'évolution ?
Devenir directrice d'ALSH.

Enfin, as-tu des conseils à donner à ceux qui aimeraient suivre la même formation ?
Etre toujours disponible, avoir beaucoup de créativité, être à l'écoute des enfants.

Consultez également les articles associés :

Devenir animateur jeunesse
Devenir animateur socio-culturel
Responsable d'un service animation jeunesse

Jeunes
Actifs