BLOG

Sécurité sociale, mutuelles et assurances pour étudiants et jeunes actifs

Publié le dans Sorties & événements étudiants. Retour au BLOG

Coupe du monde de foot 2014

Le Brésil ouvrira la compétition le 12 juin face à la Croatie ! Un moment attendu par tous les passionnés de football. Avant cette date, les bleus auront un dernier match de préparation contre la Jamaïque, le 8 juin prochain. La SMENO vous propose de revisiter l’effectif et analyse ses chances dans la compétition.

Une équipe renouvelée

Après 4 ans d’attente, c’est avec une équipe remaniée que l’entraineur des bleus se présentera au Brésil. Les gardiens, tout d’abord, ont connu quelques changements. Si toutefois le gardien de Tottenham, Hugo Lloris reste indéboulonnable comme numéro 1, Steve Mandanda a été remplacé. Victime d’un violent choc avec l’attaquant de Guingamp, Mustapha Yatabaré, il est contraint de laisser sa place à Stéphane Ruffier dans la liste des 23 pour la Coupe du monde.

La défense a également connu quelques changements, et pas des moindres. Tous les joueurs convoqués en 2010 ont depuis été remplacé, à l’exception de 3 joueurs : Sagna, Evra et Sakho, qui auront cœur de se racheter après la déroute de 2010.

La surprise du milieu de terrain est la non-convocation de Samir Nasri, qui a été pourtant champion d’Angleterre avec Manchester City cette année. Si Didier Deschamps a avancé des critères sportifs pour justifier la mise à l’écart du joueur, son comportement y est sans doute pour quelque chose. On se rappelle notamment des insultes lancées aux journalistes lors de l’Euro 2012 ou encore son altercation avec Thierry Henry pendant de l’Euro 2008.

En outre, si Didier Deschamps compte s’appuyer sur la triplette Pogba-Matuidi-Cabaye à la récupération, qui a su être efficace lors des matchs amicaux, l’occupation des ailes reste encore à définir. Ribéry en grande forme au Bayern ? Moussa Sissoko pour sa capacité à prendre la profondeur ? Valbuena l’ancien protégé du sélectionneur ? Didier Deschamps semble disposer d’un milieu de terrain étoffé pour aller loin dans cette compétition.

Plus de certitudes en attaque. Pièce maîtresse du Real Madrid cette année, Benzema, auteur de 17 buts cette saison en Liga, semble avoir toute la confiance du sélectionneur pour occuper le poste d’attaquant. Sa doublure, Olivier Giroud, appréciée pour son rôle de pivot pourra lui aussi être aligné. Griezmann aura également sa carte à jouer, qui est l’une des révélations de cette saison en Liga.

Les grands favoris

Le Brésil reste le grand favori de cette Coupe du Monde. La Seleção joue ce Mondial à domicile, devant son public et sera porté par tout le peuple brésilien vers la conquête d’un sixième sacre international. Derrière, d’autres équipes postulent au titre de champion :

  • l’Allemagne, solide et stable
  • l’Espagne tenante du titre
  • l’Argentine, l’équipe à Lionel Messi
  • La Belgique, l’outsider

Après une piètre coupe du monde 2010, un Euro 2012 très moyen, les bleus ont arrachés le Mondial 2014 lors d’un match de barrage. La France n’a donc pas les faveurs des pronostics pour ce mondial. Cependant, tout est possible pour les bleus, qui ont hérité d’un groupe abordable.

Lors du tirage au sort, les bleus ont la tête de série la plus faible sur le papier :

  • la Suisse,
  • l’Equateur
  • le Honduras

Avec de l’application et un peu de folie, la France a les moyens de se retrouver en 8ème de finale sans trop de difficultés. Si les bleus gagne ces trois matchs et gagnent en confiance, pourquoi ne pas aller plus loin dans la compétition, et rêver, à une finale le 13 juillet prochain ?

Rendez-vous le 15 juin prochain, pour la première confrontation : France-Honduras et découvrez ici toutes les dates des rencontres.