BLOG

Sécurité sociale, mutuelles et assurances pour étudiants et jeunes actifs

Publié le . Retour au BLOG

Découvrez le régime IG

Perdre du poids ou rester mince en surveillant la valeur glycémique des aliments, c’est possible et c’est même sur ce principe que repose un régime inventé par une diététicienne française. Mais comment faire en pratique ? Quelques conseils…

1/ L’index glycémique, qu’est-ce que c’est ?

La plupart des aliments contiennent des glucides de deux types : soit des glucides lents, c’est-à-dire ayant la capacité d’élever le taux de sucre dans le sang de manière linéaire et régulière, soit des glucides rapides, qui eux au contraire vont augmenter le taux de sucre dans le sang à court terme (pratique lors d’un effort physique). Les glucides lents permettent d’éviter les fringales car le taux de sucre est maintenu sur une longue durée, contrairement aux glucides rapides. C’est pourquoi, une sensation de faim peut survenir quelques heures après la consommation de biscuits, bonbons et autres sucreries riches en glucides rapides. L’index glycémique renseigne sur la qualité d’un glucide : les glucides rapides ont un IG élevé (>70), les glucides lents ont un IG bas (<55) car ils ont peu d’influence sur la glycémie. Entre les deux se trouvent les glucides à IG modéré.

2/ En quoi consiste le régime IG ?

Le régime IG préconise de consommer prioritairement des glucides d’index bas à modéré pour éviter au pancréas de sécréter une importante quantité d’insuline dans le sang ce qui favorise le stockage des graisses. Les glucides doivent représenter entre 40 et 55% de l’apport calorique et venir en priorité des légumes, légumineuses mais aussi des fruits et oléagineux.

Le régime IG comporte trois paliers. La durée de chaque palier est variable et dépend du nombre de kilos à perdre :

  • 1er palier, seuls les aliments dont l’IG est très bas (<20) sont autorisés. Ex : pâtes complètes, lentilles, pommes, yaourt, chocolat
  • 2ème palier, seuls les aliments dont l’IG est inférieur à 55 peuvent être consommés. Ex : riz basmati, banane, pain multicéréales, maïs
  • 3ème palier, dit de stabilisation. Tous les aliments dont l’IG est inférieur à 70 sont autorisés en quantité modérée. Les IG supérieurs à 70 doivent être exceptionnels. Ex : pommes de terre, frites, riz blanc

3/ Quels sont les avantages et les inconvénients du régime IG ?

Le régime IG convient aux gourmand(e)s car il permet de manger de tout : aucun aliment n’est vraiment interdit. Il permet de perdre réellement en masse graisseuse et de stabiliser son poids. Toutefois, avis aux impatientes : il fait perdre moins rapidement qu’un régime hyper protéiné.