BLOG

Sécurité sociale, mutuelles et assurances pour étudiants et jeunes actifs

Publié le dans Vie pratique & bons plans étudiants. Retour au BLOG

Hôtels ou locations décevants, quels recours ?

Les vacances tant attendues sont là mais en arrivant à votre hôtel ou à votre location, stupeur et tremblements : ça ne ressemble pas exactement (ou pas du tout dans le pire des cas) à ce que vous aviez vu en photo. Que faire en cas de mauvaise surprise ?

1/ Que dit la loi ? 

La location de vacances relève de la réglementation des activités de tourisme et de celle de l'immobilier (sauf pour les hôtels). A cela s’ajoute les dispositions de l'article L121-1 du Code de la consommation qui réprime la publicité mensongère.

2/ Quelles solutions possibles ?

Deux cas de figure : 

-Soit vous refusez la location ou l’hôtel auquel cas le propriétaire est tenu de vous rembourser l’intégralité de votre versement et doit en plus vous verser une indemnité forfaitaire équivalente, si ce que vous aviez payé constituait des "arrhes". Si vous aviez versé un « acompte », le propriétaire doit vous indemniser le préjudice réel c’est-à-dire les frais liés au voyage. Si vous considérez qu’il s’agit clairement d’une arnaque, vous avez la possibilité de demander en plus des dommages et intérêts.  

-Soit vous baissez le prix de la location ou de l’hôtel et êtes en droit de demander des prestations urgentes comme la réparation ou le remplacement de tout ce qui est défectueux. Adressez-vous à l'office du tourisme et à la "DDCCRF" (la direction départementale de la concurrence, de la consommation et de la répression des fraudes) pour bénéficier d’un appui solide. 

Dans tous les cas, munissez-vous de toutes les preuves nécessaires : photos, texte descriptif concernant la location ou l’hôtel, constat d'huissier pour les cas graves, etc... 

  

2/ Précautions à prendre

Avant de vous engager, prenez le temps de lire et de relire le descriptif de la location ou de l’hôtel, renseignez-vous bien sur les « arrhes », l’« acompte » et sur le montant du dépôt de garantie que vous devrez verser en arrivant (jusqu'à 20% du montant du loyer). Précisons que les "arrhes", vous permettent d'annuler la location en les abandonnant alors qu'un "acompte" n'est qu'un à-valoir sur un montant de location dû dans son intégralité. 

Pour prévenir les incidents de la vie quotidienne, découvrez notre pack assurances.