Rechercher

La SMENO

La consommation d'alcool chez les jeunes

L'enquête santé, réalisée par la SMENO sur près de 1 200 jeunes (lycéens et étudiants) en 2019, présente un état des lieux sur leurs habitudes de consommation en matière de boissons alcoolisées. L'ensemble des informations recueillies apporte un éclairage très concret sur la relation qu'ils entretiennent avec l'alcool aujourd'hui.

 

L'alcool et les habitudes de consommation chez les jeunes

L'enquête santé nous apprend donc que plus de la moitié des interrogés boivent de l'alcool pour le plaisir de la dégustation et que moins d'un sur dix recherchent uniquement la sensation d'ivresse. Elle révèle aussi que la consommation quotidienne des jeunes est de 1,1 verre par jour. Par contre, celle-ci est doublée lors d'une soirée et quasiment multipliée par trois (2,8 verres) à l'occasion des soirées "spéciales". Alors que 15 % des interrogés disent avoir déjà eu conscience de boire trop, ils ne sont cependant que 10 % à avoir tenté de réduire leur consommation et 3 % avouent avoir besoin d'aide pour y parvenir.

La consommation d’alcool avec le contexte confinement/déconfinement

La fin du confinement a vu la consommation d'alcool exploser chez les jeunes. En effet, après cette période où chacun devait rester chez lui et qui a provoqué un certain nombre de frustrations, le déconfinement a été vécu pour beaucoup de jeunes comme une libération qu'il fallait absolument fêter, verres à l'appui. Le "binge drinking" notamment (le fait de consommer beaucoup d'alcool très rapidement) a fait beaucoup de dégâts et a entraîné une augmentation inquiétante de comas éthyliques et des hospitalisations d'une durée pouvant aller jusqu'à 48 heures. Enfin, est-il nécessaire de rappeler que même si déconfinement est synonyme de liberté, prendre le volant après avoir bu est également synonyme de danger et surtout, de grande inconscience. En effet, la consommation d'alcool ralentit tes réflexes et ne te rend plus du tout apte à conduire en sécurité.

Un verre ça va, pas plus pour éviter les dégâts !

L'alcool peut rester un plaisir à condition que tu le consommes avec MO-DÉ-RA-TION ! Cela est une responsabilité envers toi-même, mais également envers tes amis. Terminer une soirée arrosée à l'hôpital n'étant pas une fin en soi, il est donc essentiel de garder à l'esprit les bonnes pratiques que tu dois appliquer en matière d'alcool et qui sont :

  • Penser à boire de l'eau pour éviter la déshydratation liée à l'alcool.
  • Consommer de l'alcool de préférence pendant ou après un repas.
  • Ne forcer personne à boire de l'alcool et, de même, tu ne te laisses pas influencer pour boire plus.
  • Organiser ton retour en voiture à l'avance et t'assurer qu'il en est de même pour tes ami(e)s.
  • Ne jamais conduire après avoir (trop) bu et ne jamais monter dans la voiture de quelqu'un qui n'est pas en état de prendre le volant.
  • Enfin, si un de tes amis est en état de comas éthylique, tu appliques les premiers gestes de secours et tu appelles le 15 (SAMU) ou le 112 si tu es à l'étranger, pour une prise en charge rapide de la personne.

 

Futurs étudiants à l’étranger : prévenir les aléas du voyage

Partir & étudier à l’étranger -

Tu envisages de partir bientôt à l'étranger et tu te demandes s'il est vraiment utile de prendre une assurance santé ? D'après ce que tu sais, l'assurance de ta carte bancaire couvre tes dépenses de santé hors de France, mais est-ce que tu t'es vraiment renseigné ? Pour éviter de dire, une fois au bout du monde : "Si j'avais su !" on t'explique qu'une assurance santé à l’étranger est indispensable pour pouvoir partir l'esprit tranquille.

Crise sanitaire : le retour en force du webinaire

Etudes, formations et révisions -

En 2020, la crise sanitaire liée à la Covid-19 a profondément modifié nos habitudes de vie. Pour tenter d'enrayer l'épidémie, différentes mesures ont été prises, comme le confinement de la population, la promotion du télétravail pour les entreprises et la mise en place de l'enseignement à distance. L'éloignement du lieu de travail ou d'études a obligé les employeurs et les établissements scolaires à s'adapter. Ceux-ci ont notamment mis en œuvre de nouveaux formats de communication, comme les visioconférences ou les webinaires pour étudiants ou salariés.

Nouvel An en petit comité : oui, mais qui vaut d’être fêté !

Vie pratique & bons plans étudiants -

La fin de l'année arrive à grands pas et tu es, peut-être, déjà en train de réfléchir à ta soirée de Réveillon du 31 décembre. Cependant, cette année, du fait de la crise sanitaire liée à la Covid-19, il n'est pas possible d'organiser de grands rassemblements, mais, ce n'est pas une raison pour ne rien préparer ! C'est pourquoi nous te donnons, ci-dessous, quelques trucs pour fêter dignement le passage à la nouvelle année.

La SMENO s'engage pour mieux vous satisfaire

Faire de votre satisfaction une priorité

Newsletter
Soyez au courant des actualités SMENO :