BLOG

Sécurité sociale, mutuelles et assurances pour étudiants et jeunes actifs

Publié le dans Partir & étudier à l’étranger. Retour au BLOG

Le permis de conduire à l’étranger

Que vous partiez pour une longue ou courte durée à l’étranger, il est indispensable de vérifier le permis de conduire exigé avant de prendre la route. Chaque pays n’ayant pas forcément les mêmes règles.

Lorsque vous partez à l’étranger, il existe, selon votre pays d’accueil, 3 cas pour conduire en toute légalité :

Le permis Français
Dans plusieurs pays même hors de l’Union Européenne, le permis français suffit pour circuler notamment sur une courte durée (de 3 mois à 1 an). Cependant, renseignez-vous bien auprès de l’ambassade du pays dans lequel vous partez afin de connaître les conditions de circulation. A savoir que vous pouvez également vous renseigner directement sur le site du ministère des affaires étrangères.

Le permis international

Dans les pays où le permis français ne suffit pas, c'est-à-dire dans la majorité des pays hors Union Européenne, le permis international est indispensable. Celui-ci permet de conduire les mêmes véhicules qu’avec le permis français et est délivré gratuitement à toute personne qui le souhaite. Pour l’obtenir rien de plus simple : effectuez votre demande auprès de la préfecture de votre domicile afin de fournir les pièces du dossier. A savoir qu’une fois le permis international obtenu, il a une durée de validité de 3 ans.

Le permis local
Dans certains pays, ni le permis national, ni international n’est reconnu. Le permis local est donc exigé pour pouvoir conduire sur place. Ce dernier dépend donc de votre pays d’accueil et est majoritairement obligatoire dans le cas où vous restez dans le pays pour une longue durée (supérieure à 1 an).

Tour d’horizon sur l’obtention du permis dans les autres pays
LE PERMIS AMERICAIN

Aux Etats-Unis, le permis de conduire s’obtient dès l’âge de 16 ans (à savoir que la conduite accompagnée est accessible dès l’âge de 14 ans et 8 mois). Dans ce pays, chaque Etat délivre son propre permis ce qui signifie que les règles de conduite diffèrent elles aussi. La procédure pour obtenir son permis américain est très simple. Dans un premier temps, il vous suffit de vous rendre dans l’un des DMV (Department of Motor Vehicles) ou Secretary of State de votre ville : www.dmv.org. Ensuite, il vous faudra passer un test écrit (le code de la route), puis une épreuve de conduite et pour finir un test de vision pour savoir si vous avez les capacités visuelles pour circuler en toute sécurité.

LE PERMIS ANGLAIS
Avant toute chose, pour pouvoir passer le permis de conduire anglais, il faut être âgé de 17 ans minimum et bien entendu résider en Angleterre. Ensuite il faut se procurer une « provisional license » permettant de conduire librement accompagné d’une personne ayant le permis depuis 3 ans minimum. A savoir, que contrairement à la France, les anglais n’ont pas besoin d’avoir obtenu préalablement le code pour commencer la conduite. Ce dernier se fait parallèlement et individuellement (par le biais des livres de code, vidéo, DVD…). En ce qui concerne l’examen théorique, il se divise en deux étapes : un QCM de 50 questions et un test de perception afin de le confronter à des situations de danger. Une fois le code en poche, il ne reste plus que l’examen pratique : 10 minutes de conduite libre et 30 minutes de conduite sous les ordres de son examinateur.
A savoir que si vous vous installez au Royaume-Uni pour une longue période et que vous possédez le permis français, il vous est possible d’effectuer un échange de permis.

LE PERMIS CANADIEN
En ce qui concerne le permis canadien, ce dernier est non pas un permis national mais territorial. En effet, c’est le gouvernement de province qui délivre leur propre permis avec leurs propres règles. Concrètement cela signifie que les règles d’obtention diffèrent : par exemple pour certains territoires le système de délivrance du permis est graduel (par étapes). L’obtention du permis se déroule donc en 3 étapes similaires à celles de France. Dans un premier temps, il faut obtenir son code afin de connaître les règles de circulation. Ensuite, grâce à l’obtention de cet examen, vous pouvez conduire accompagné d’une personne ayant le permis. Après 12 mois d’apprentissage, vous pouvez passer l’examen pratique qu’est le permis. Plus d’infos sur le permis de conduire canadien.

Petit conseil : Si vous décidez de partir à l’étranger pour une durée indéterminée, munissez-vous d’un permis international en complément de votre permis national. Il peut-être toujours utile quel que soit le pays dans lequel vous partez !!

Voir Assurance auto Devis gratuit Devis immédiat