BLOG

Sécurité sociale, mutuelles et assurances pour étudiants et jeunes actifs

Publié le dans Etudes, formations et révisions. Retour au BLOG

Le rapport de stage

Étape cruciale et le plus souvent obligatoire, le rapport de stage est le document qui achève officiellement votre expérience professionnelle au sein d’une entreprise.

Véritable résumé des missions que vous avez effectuées durant cette période de stage, il permet d’expliquer votre expérience objectivement. Le but ici est de faire comprendre, en quelques pages, ce que vous avez fait tout au long de votre stage.  Souvent peu apprécié des étudiants, il représente cependant un exercice très enrichissant. En effet, il vous oblige à prendre un certain recul sur ce que vous avez vécu et ainsi d’aborder le sujet judicieusement.

Rédiger un rapport de stage n’est pas toujours évident, surtout lorsqu’il s’agit d’une première. Lors de la rédaction de celui-ci, vous devez constamment vous mettre à la place du correcteur. Il faut donc bien faire comprendre les missions que vous avez menées en les expliquant de manière claire et synthétique. Le rapport se divise généralement en deux principales parties : l’entreprise et l’expérience.

L’entreprise

Dans cette partie, il faut que vous présentiez l’entreprise. Pour cela, mieux vaut vous renseigner directement auprès de votre responsable afin d’éviter toutes erreurs. Voici les quelques éléments constituants cette première partie :

  • Situation de l’entreprise : c'est-à-dire son domaine d’activité, son historique, son organisation d’un point de vue hiérarchique (les différents services…) ainsi que son fonctionnement général.

  • Son activité : les produits ou services que l’entreprise vend, sa position sur le marché ainsi que la présentation de ses diverses réalisations.

  • Le personnel : ici l’objectif est de présenter l’entreprise de manière chiffrée, c'est-à-dire les effectifs, le chiffre d’affaire, la répartition des employés etc.

L’expérience

Cette deuxième partie, qui doit bien entendu être plus conséquente que la première a pour objectif de présenter l’ensemble des missions qui vous ont été confiées tout au long de votre stage. Au-delà d’expliquer votre travail, cette partie est également l’occasion de mettre des mots sur votre expérience aussi bien d’un point de vue personnel que professionnel : Qu’est ce que cela vous a apporté ? Qu’est ce que vous en retirez ? C’est en quelque sorte un état des lieux de votre vécu.

Voici quelques conseils pour bien structurer cette deuxième partie qui se divise généralement en 3 sous-parties bien distinctes :

  1. Présentez le cadre dans lequel vous avez été pris : l’offre, les missions du stage, la raison de votre candidature, le rapport entre ce stage et votre cursus scolaire… 

  2. Présentez votre poste : c'est-à-dire expliquer votre rôle dans l’entreprise, les responsabilités qui vous ont été confiées, le projet que vous avez mené à bien ainsi que les objectifs de ce stage.

  3. Présentez vos missions : Faites un compte rendu de vos missions de manière claire, précise et surtout synthétique. L’objectif ici est de permettre au lecteur de votre rapport de bien comprendre ce que vous avez fait durant votre stage. Soyez rigoureux et utilisez des termes précis. Pour réussir cet exercice il faut que vous ailliez un regard extérieur sur votre travail. Suivez un cheminement logique dans votre rédaction, afin que la lecture soit fluide et que le lecteur comprenne bien votre démarche. Structurez bien vos propos.

  4. Analyse et distanciation : Souvent apprécié des correcteur, effectuer en fin de rapport un paragraphe sur votre vision extérieur du fonctionnement de l’entreprise est le bien venu. En effet, effectuer une certaine « critique » (positive et négative) de votre environnement de travail prouve votre capacité de distanciation par rapport à la situation que vous avez vécue.

Petites astuces : 

  • Prenez des notes tout au long de votre stage ! Cela sera bien utile lors de la rédaction de votre rapport

  • Pensez à bien vérifier les consignes données par votre établissement concernant le fond et la forme de votre rapport (typo, présentation, contenu…)

A savoir également, que l’introduction ainsi que la conclusion sont les deux parties les plus importantes de votre rapport de stage. L’introduction est la première chose que lira votre correcteur, il faut donc lui donner une bonne impression.