BLOG

Sécurité sociale, mutuelles et assurances pour étudiants et jeunes actifs

Publié le dans Vie pratique & bons plans étudiants. Retour au BLOG

Locations d'été : la caution

Vous recherchez une location pour vos vacances ? Ne soyez pas étonné si on vous demande une caution. Une garantie pour le propriétaire !

Il y a le ciel, le soleil et la mer… Oui, mais en vacances, il y a aussi le dépôt de garantie ! Car en effet, si vous louez un gîte ou un appartement pour vos congés d’été, le propriétaire peut très bien exiger de vous une caution. Cette somme lui servira à couvrir, si le cas se présente, les éventuelles détériorations survenues durant votre séjour.

La caution, une pratique courante

Ce qu’on appelle caution, mais qui dans ce contexte correspond plutôt à un « dépôt de garantie », est une pratique très courante dans les contrats de location saisonnière. Ce n’est pas obligatoire, mais rares sont les propriétaires qui ne l’exigent pas. En général, son montant correspond à 20% du prix de la location.
Sachez que le montant du dépôt de garantie est librement fixé par un particulier. En revanche, un professionnel ne peut exiger de caution dépassant les 25% du prix du loyer.

Etat des lieux et restitution de la caution

Comme lors d’une location habituelle, le propriétaire et vous-même devez procéder à un état des lieux à votre arrivée. Ayez l’œil et veillez à vous accorder sur tous les points. Lors de l’état des lieux de sortie, le propriétaire évalue avec vous si des dégradations sont à constater. Si tel n’est pas le cas, le propriétaire doit vous restituer votre chèque, le jour de votre départ. Si des objets ont été cassés ou abîmés, le propriétaire disposera de 3 mois pour effectuer les réparations et vous rendre, le cas échéant, le solde de votre dépôt de garantie. Bien entendu, vous pouvez et même devez exiger de lui tout justificatif.

Quoi qu’il en soit, si vous ébréchez une assiette ou cassez un verre, remplacez-le en avertissant le propriétaire : cela arrangera tout le monde !