BLOG

Sécurité sociale, mutuelles et assurances pour étudiants et jeunes actifs

Publié le dans Etudes, formations et révisions. Retour au BLOG

MOOC : Cours en ligne ouvert et massif

« Je suis des MOOC sur Internet pour travailler mon anglais», « Heu… quoi ?... ». Eh oui, ça fait toujours bizarre la 1ère fois qu’on entend le terme MOOC. Littéralement traduit par « Cours en ligne ouvert et massif » ((Massive Open Online Course), et plus communément appelé « Cours en ligne », les MOOC semblent en pleine expansion. Zoom sur un phénomène qui prend de l’ampleur.

Plus de 1000 cours disponibles sur la Toile…

Initié par des établissements américains prestigieux comme Harvard, Stanford, le mouvement gagne peu à peu la France : certains établissements français côtés comme l'Ecole Centrale, Polytechnique ou HEC proposent désormais leurs propres formations on-line.  La plate-forme incontournable qui recense un volume incroyable de MOOC est Coursera. L'apparition de solutions open source comme celle du consortium edX a également largement contribué au développement du phénomène, surtout en France. 

Est-ce qu’on apprend vraiment ?

Ce modèle d’autoformation est intéressant parce qu’il est à la portée de tous, pour peu qu’on ait un accès à internet, et notamment à la portée de toutes les bourses. 

Chacun, peut, selon ses besoins et ses envies, approfondir tel ou tel sujet de connaissances. Cela dit, on parle bien d’approfondissement, car selon les premiers retours d’expérience, il faut un certain niveau de maîtrise pour que les MOOC soient véritablement instructifs. En commençant par l’anglais, car peu de cours sont actuellement disponibles en version française. 

Les MOOC sont-ils une menace pour les universités ?

Les universités semblent donc avoir encore de beaux jours devant elles.  De plus, nous ne sommes pas tous égaux devant l’autonomie et la motivation. Etre inscrit(e) dans une école et attendu(e) aux cours, avec le fameux « appel » pour vérifier le présentéisme a fait et fait encore ses preuves. Tandis que prendre soi-même la décision de se connecter à Internet pour suivre un cours demande une discipline et un sens de l’initiative qui peut parfois faire défaut…

A bon entendeur !

Des questions sur votre orientation ? Notre rubrique est là pour ça