Rechercher

Santé, bien-être & prévention

Les Nouveaux Véhicules Électriques Individuels (NVEI) : qu'est-ce que c'est et quelle est leur réglementation ?

Pour aller travailler, se promener ou simplement s’amuser, les Nouveaux Véhicules Électriques Individuels remportent un franc succès depuis quelques années ! On vous dit tout ce qu’il y a à savoir sur les NVEI : faut-il les assurer ? Les trottoirs sont-ils vraiment interdits ? Le port du casque est-il obligatoire ?

Les NVEI sont bien plus écologiques, plus pratiques et plus économiques qu’une voiture ou un deux-roues ! Ce n’est pas une raison pour être imprudents et négliger le code de la route (ou les règles de bonne conduite) : un accident peut vite arriver…

De nouveaux moyens de locomotion

NVEI ou EDP ?

Les Engins de Déplacement Personnel (EDP) regroupent tous les moyens individuels de déplacement, électriques ou non, autrement dit gyropodes, e-trottinettes, vélos à assistance électrique (VAE), et aussi vélos, rollers, skates classiques...

Les NVEI ont pour particularité d’être motorisés. C'est pour cette raison qu'on les appelle aussi les EDPM (Engins de Déplacement Personnels Motorisés). Ils sont beaucoup plus rapides que les vélos, trottinettes ou autres skateboards sans moteur… Mais alors ? Où circulent-ils ? Sur la route, les pistes cyclables ou les trottoirs ?

Où circuler ?

Même si la réglementation comporte encore quelques zones d’ombres, des règles de circulation se sont clairement imposées sur la voie publique (tous les NVEI sont bien sûr autorisés sur les voies privées).

Les NVEI jusqu’à 6 kilomètres/heure

Les NVEI sont considérés comme des piétons à condition qu’il circulent à une vitesse maximum de 6 kilomètres/heure. Dans ce cas ils peuvent circuler librement sur les trottoirs.

Par contre, ils ne sont pas autorisés à circuler sur les pistes cyclables, celles-ci étant réservées exclusivement aux cycles à 2 et 3 roues (selon l’article R.110-2 du code de la route). Ils ne peuvent pas circuler non plus sur la chaussée (parce qu’ils n’ont pas de plaque d’immatriculation !).

Jusqu’à 25 kilomètres/heure : circulation sur piste cyclable tolérée !

Sont autorisés sur piste cyclable les NVEI qui :

  • démarrent à l’aide des pédales ;
  • n’ont pas de poignées d’accélération ;
  • dont la puissance maximale du moteur électrique est inférieure à 250 watts ;
  • dont le moteur se coupe quand la vitesse atteint 25km/h (ou quand vous arrêtez de pédaler).

Bon à savoir : les maires sont libres d’interdire l’usage sur tout ou partie du territoire de leur commune.

Et au-delà des 25 kilomètres/heure ? Route autorisée sous conditions !

Comme c'est le cas pour un scooter par exemple, les vélos 100% électriques, speed-bike ou trottinettes électriques dont la vitesse peut dépasser les 25 km/h sont assimilés à des véhicules terrestres à moteur (VTM). Ils sont à ce jour les seuls véhicules non immatriculés autorisés à circuler sur la route. Le trottoir est permis à condition de marcher à côté de son vélo (qu’il soit à assistance électrique ou non, d’ailleurs !).

Pour rouler avec un NVEI au-delà des 25 kilomètres/heure, il vous faudra alors posséder le brevet de sécurité routière (BSR) ou la catégorie AM du permis de conduire, et avoir par conséquent plus de 14 ans (et oui, même pour les trottinettes électriques). A moto, plusieurs choses sont obligatoires : le port du casque, avoir déclaré votre engin en préfecture et posséder une plaque d'immatriculation et une carte grise.

De plus, votre véhicule doit être homologué « route » pour circuler sur la route, c’est-à-dire répondre à des critères spécifiques de sécurité : une trottinette homologuée « route » est généralement dotée de rétroviseurs et d’un siège.

Les règles de bonne conduite

Inutile de vous rappeler de respecter le code de la route (oups ! C’est fait…). En plus, quelques règles de prudence s’imposent :

  • Soyez très vigilants sur la chaussée, vous êtes silencieux et invisibles pour les automobilistes et donc particulièrement vulnérables ;
  • Soyez attentifs aux piétons dans les zones particulièrement peuplées : enfants, personnes âgées, animaux, etc. ;
  • Méfiez-vous des revêtements (pavés, gravillons, bitume humide...) qui peuvent facilement vous destabiliser ;
  • Évitez également d’utiliser vos écouteurs ou votre téléphone pour rester au maximum concentrés lors de vos déplacements.

Roulez bien équipés !

Équipement adapté

Même si le casque n’est obligatoire qu’à partir de 25 kilomètres/heure, il est fortement conseillé ! Ajoutez des genouillères, des coudières et des protège-poignets. De jour comme de nuit, portez un gilet rétro-réfléchissant et équipez-vous d’un système d’éclairage.

Responsabilité civile obligatoire à minima

À pied, à vélo ou au guidon d’une trottinette classique, une couverture en responsabilité civile de votre contrat d’habitation vous protégera des conséquences de tout dommage matériel et/ou corporel que vous pourriez causer involontairement à une autre personne, en cas de chute ou d’accident.

Par contre, si vous circulez à plus de 6 kilomètres/heure, vous n’êtes plus considéré comme un piéton. Alors pour être correctement couvert, tournez-vous vers des offres spécifiques NVEI, cette offre est disponible à la SMENO, à partir de 63€/an (+24 € en rajoutant l'option "casse et vol").

Voir l'offre Assurance NVEI (trottinette, skate, hoberboard, etc.) de la SMENO.

Nouveaux Véhicules Électriques Individuels

L’appli SMENO pour faciliter vos remboursements !

La SMENO -

Découvrez l’application SMENO sur les stores Apple et Google Play ! Elle vous permettra notamment de suivre vos remboursements, d’envoyer vos feuilles de soins et factures en quelques secondes, et d’avoir votre carte mutuelle toujours sur vous. Bref, elle facilitera vos remboursements !

NVEI, EDPM, code de la route NVEI – Smeno

-

La Smeno propose des pack NVEI pour l’assurance des trottinettes électriques et vous informe sur le code de la route de ces nouveaux modes de déplacement.

NOUVEAU - PrepECN, la plateforme de e-learning destinée aux étudiants en médecine, rejoint la SMENO !

-

Plateforme de e-learning multi-supports (site et application mobile) créée en 2011, prepECN offre aux étudiants en médecine préparant les Epreuves Classantes Nationales (ECN) l’ensemble des supports pédagogiques digitalisés pour leur permettre d’obtenir la spécialité et la ville d’exercice de leur choix à l’internat.

La SMENO s'engage pour mieux vous satisfaire

Faire de votre satisfaction une priorité

Newsletter
Soyez au courant des actualités SMENO :