Rechercher

Etudes, formations et révisions

Parents : "Maman j’ai raté l’admission"

« Quand je serais grand je serais… » Une phrase qu’on a tous entendue un jour de la bouche de notre petite tête blonde. Seulement voila, il a grandi...

...et le moment de vérité est arrivé… Or quand vient l’heure du choix définitif pour son orientation les choses ne se passent pas toujours comme prévu.

Votre enfant a raté les délais de la procédure Admission Post Bac ? Il n’a été accepté nulle part ou il est toujours dans le flou en ce qui concerne son orientation ? La rentrée approche à grands pas et vous vous demandez ce qu’il va bien pouvoir faire l’année prochaine ? Pas de panique, pour trouver une orientation de dernière minute ou l’aider à trouver sa voie, des solutions existent. En voici quelques unes pour lui donner un petit coup de pouce :

                                                    

Pour intégrer une formation à la rentrée :

1.    LA PROCEDURE COMPLEMENTAIRE APB

Si votre enfant a le bac, il peut bénéficier de la procédure complémentaire Admission Post Bac et formuler de nouveaux vœux à partir du 27 juin et jusqu'au 25 septembre 2017dernier délai. Il peut candidater à 12 formations au maximum mais attention, il ne peut redemander une formation pour laquelle il a été refusé en procédure normale ! Il sera alors mis en relation avec les établissements qui proposent encore des places pour des formations telles que licence, BTS, DUT, formations paramédicales et sociales, écoles de commerce... Pour les filières sélectives, il peut lui être demandé de joindre CV et lettre de motivation lors de la constitution du dossier. Ensuite, veillez à ce qu’il consulte le site Admission Post Bac ainsi que ses mails tous les jours car si une proposition lui est faite, il ne dispose que d’un délai très court pour l’accepter.

2.    CONTACTER LES ETABLISSEMENTS

Une autre solution peut-être de démarcher directement les établissements pour savoir s’il leur reste de la place. N'ayez pas peur de contacter un maximum d'établissements via leur site internet ou par téléphone et de leur demander clairement la procédure d'inscription. Jusqu'en octobre, les établissements privés sous contrat avec l’État, peuvent vous accueillir sous réserve de places disponibles, il arrive d’ailleurs que certains d’entre eux organisent en parallèle d’autres procédures d’admission pendant l’été.

3.    « SOS RENTREE »

Certaines mairies mettent en place un dispositif appelé "SOS Rentrée" pour accompagner les jeunes sans affectation : inscriptions, démarches… L’objectif est de créer une interface entre eux et l’institution scolaire afin de trouver toutes les solutions possibles d’affectation et d’orientation. Renseignez vous auprès de votre mairie.

4.    LES FORMATIONS A DISTANCE

Vous pouvez également lui proposer de suivre des cours différemment : cours par correspondance avecle CNED qui référence tous les cours à distance des universités, ou avecle CNAM, Conservatoire National des Arts et Métiers, formation continue avecl’AFPA, cours en ligne… Ces formations peuvent délivrer des diplômes reconnus, préparer à des concours ou encore aider votre enfant à se remettre à niveau dans certains domaines. Attention car si ce type de formation présente l'avantage de ne pas avoir de limite de place d'inscription, elle nécessite une grande motivation personnelle et une grande indépendance de travail.

Pour faire une pause dans les études ou se diriger vers un premier emploi :

5.    LE SERVICE CIVIQUE

Le Service Civique propose aux jeunes de 16 à 25 ans, de réaliser une mission d’intérêt général au sein d’une association, d’un établissement public ou d’une collectivité. Accessible sans condition de diplôme, il dure de 6 à 12 mois, il peut-être réalisé en France où à l’étranger et il est indemnisé 580 € par mois. Il offre à votre enfant la possibilité de vivre une expérience formatrice et valorisante en proposant un choix parmi de nombreuses missions, dans des domaines très divers tels que : la solidarité, l’environnement, l’éducation, la culture, la santé, le sport… Pendant sa mission de Service Civique votre enfant bénéficie d'un tutorat individuel et d’un accompagnement à la définition de son projet d’avenir, qu’il souhaite reprendre des études ou se lancer dans la vie active. Il s’agit bien souvent d’une expérience constructive et très valorisante personnellement mais aussi dans un CV, un dossier d’inscription ou lors d’un entretien.

6.    TROUVER UN TRAVAIL

Votre enfant peut aussi choisir de faire une pause dans ses études pour travailler. N’ayez pas peur de le laisser faire. Même dans un domaine différent de celui de sa future formation, il en tirera forcément des enseignements. La vie active est aussi une bonne école.  Savoir travailler en équipe, gérer son stress, s’adapter à ses interlocuteurs et à des situations diverses, ou encore mener un projet à bien sont des vrais plus ! L’univers professionnel permettra à votre enfant de gagner en maturité, d’avoir davantage confiance en lui et de construire son propre projet professionnel.

7.    PARTIR A L’ETRANGER

Partir à l’étranger peut être une alternative intéressante. Même sans faire d’études, cela apprendra à votre enfant à être autonome en sortant du cocon familial et en étant confronté à un nouvel environnement. Cela peut le faire avancer, l’inspirer et lui donner la confiance en lui nécessaire pour choisir une orientation professionnelle par la suite. De plus cela permet d’ajouter une ou plusieurs langues sur son CV et de faire valoir une expérience originale. Attention cependant à la reprise des études supérieures : à son retour il devra s’inscrire sur Admission Post Bac, qui accordera la priorité aux élèves qui passent le bac la même année.

Quelques conseils pour aider votre enfant à trouver sa voie :

  • Accompagnez-le dans un Centre d’Information et d’Orientation (CIO) présents dans toutes les régions de France, donc forcément près de chez vous ! Des conseillers psychologues d’orientation l’aideront à déterminer son profil et découvrir les différentes filières de formation qui pourraient lui correspondre.
  • N’hésitez pas à vous rendre aux portes ouvertes des écoles et dans des salons d’orientation, pour discuter avec des étudiants et des responsables d’écoles, ils peuvent être une vraie source d’inspiration ! Ou encore à aller à la rencontre de professionnels qui sont les mieux placés pour vous parler de leur métier et de la formation qu’il faut faire.

Les prochains salons :

LILLE – « Salon BAC 2017 : où s’inscrire avec ou sans le bac ? »
Samedi 8 juillet 2017, de 12h à 19h, Gare Saint Sauveur - Entrée gratuite

LILLE – « Salon de la Rentrée : où s’inscrire en septembre ? »
Mercredi 6 septembre 2017, de 9h30 à 18h, Lille Grand Palais

Plus d’infos sur les salons : www.lavoixletudiant.com

Il arrive souvent que certains jeunes aient des difficultés à se projeter ou peur de faire le mauvais choix. Tous les ans, des bacheliers se retrouvent en juillet sans savoir quelle direction donner à leurs études. Parlez avec votre ado, conseillez-le, accompagnez-le, faites lui prendre conscience de ses compétences, de ses points forts et de toutes les choses qui lui permettront de s’épanouir dans un métier plutôt que dans un autre. Mais surtout évitez de choisir à sa place car l'orientation est pour lui une manière de se confronter à ses propres choix… et donc de grandir.

aide financière pour mutuelle étudiante

Etudiants boursiers : votre mutuelle SMENO remboursée par le Conseil régional Hauts-de-France

Vie pratique & bons plans étudiants -

Le Conseil régional Hauts-de-France propose une aide de 90 € pour permettre aux étudiants boursiers de souscrire à une complémentaire santé et ainsi bénéficier d’un meilleur accès aux soins.

Médecine douce

Les médecines douces : la SMENO vous rembourse !

La SMENO -

Connaissez-vous les médecines douces ? Pour près de 40% des français, elles peuvent être complémentaires à la médecine généraliste. Alors, comment se faire soigner avec les médecines douces quand on a un budget étudiant ? La SMENO a la solution...

Semaine du bien-être étudiant 2018 : 12ème édition

Semaine du bien-être étudiant 2018 : programme

Santé, bien-être & prévention -

En partenariat avec les CROUS, la 12ème édition de la Semaine du bien-être étudiant aura lieu du 19 au 23 novembre 2018 dans plusieurs dizaines d’établissements d’enseignement supérieur.

La SMENO s'engage pour mieux vous satisfaire

Faire de votre satisfaction une priorité

Newsletter
Soyez au courant des actualités SMENO :