Rechercher

Etudes, formations et révisions

Réforme du bac 2021 : c'est maintenant !

Après la récente arrivée de Parcoursup qui a révolutionné la démarche de vœux post-bac, c’est au tour du bac général et technologique de se moderniser. Et il y a du changement !

Le ministre de l’Education Nationale Jean-Michel Blanquer a présenté une réforme en Conseil des ministres le 14 février 2018, s'inspirant d’un rapport de l'ex-directeur de Sciences Po Lille, Pierre Mathiot. Après l'arrivée de Parcoursup qui a révolutionné la démarche de voeux post-bac, c’est au tour du bac général et technologique de changer.

Pourquoi une réforme du Bac ?

Les raisons évoquées sont nombreuses :

  • Une organisation fastidieuse et coûteuse pour les établissements (56 millions d'euros pour les seuls frais de logistique) ;
  • Une évaluation imparfaite : stress, marathon d’épreuves… l’examen du bac soumet les lycéens à rude épreuve et n’est pas toujours représentatif de leur niveau réel ;
  • Un taux d’échec trop important en 1ère année d’études supérieures malgré un taux de réussite au bac de près de 90% ;
  • L’examen du bac n’est plus le seul critère d’évaluation : les classes préparatoires, les BTS et certaines licences choisissent leurs élèves sur leur dossier bien avant leurs résultats au bac ;
  • Une inégalité entre les lycéens des différents établissements.

Le bac nouvelle version : pour qui ?

2021 vous paraît loin ? Et pourtant ! La nouvelle réforme applique ses premiers changements à la rentrée 2018 !

  • Pour les élèves de seconde en 2018-2019 : un test numérique à la rentrée, 54 heures par an consacrées à l'orientation et un accompagnement personnalisé de 2 heures hebdomadaires sur l'expression écrite et orale ;
  • Les élèves en première en 2019-2020 choisiront 3 disciplines de spécialité en plus du tronc commun. Contrôle continue de janvier à avril puis épreuve anticipée de français (écrit et oral) fin juin ;
  • La réforme sera totalement en place pour les élèves en terminale en 2020-2021.

La fin des filières S, L ou ES...

… mais un tronc commun et des spécialités pour le bac général. Par contre, les séries seront maintenues pour le bac technologique.

Désormais, le contrôle continu aura un impact dans la note finale du bac à hauteur de 40%. Il concerne les disciplines suivantes : Histoire-Géographie, Langues vivantes, Mathématiques, Sport et les enseignements de spécialité en Première.

Chaque établissement devra au moins proposer 5 spécialités parmi : Arts, Ecologie Agronomie Territoires, Histoire Géographie Géopolitique Sciences politiques, Humanités Littérature Philosophie, Langues Littératures Etrangères, Mathématiques, Numérique Sciences Informatiques, Physique Chimie, Sciences de la vie et de la terre, Sciences de l'ingénieur, Sciences économiques et sociales… et une toute nouvelle discipline : Humanités numériques et scientifiques !

Les options sont conservées : 1 en première, et 2 en Terminale, au choix de l'élève, à raison de 3 heures par semaine : Latin, Grec, Sport et une 3e langue vivante. En terminale seulement, il sera possible de choisir entre Droit et grands enjeux du monde contemporain, Mathématiques Expertes et Maths Complémentaires.

Le volume horaire sera de 16 heures en Première et de 15,5 heures en terminale. 1h30 par semaine sera consacrée à l'orientation.

Moins d’épreuves au Bac !

5, c’est le nombre d’épreuves qui seront au Bac en 2021.

  • En première, les lycéens passeront 1 épreuve écrite et orale de français (Coefficient 5 et 5) ;
  • En terminale : ils auront 4 épreuves dont 2 spécialités coef 16 chacune (au retour des vacances de printemps), 1 épreuve de philosophie coef 8 (fin juin) et 1 grand oral (coef 10) de 20 minutes (fin juin aussi) où le lycéen présentera devant un jury un projet mené depuis la première et rattaché à l’une de ses spécialités.

Le rattrapage est conservé pour les lycéens qui ont obtenu une note moyenne au moins égale à 8 et inférieure à 10. Ils auront alors le choix entre :

  • repasser une épreuve ;
  • soumettre leur livret scolaire à un jury pour décider de l'attribution ou non du diplôme.

Des mesures pour garantir l’égalité entre les lycéens

La réforme prévoit aussi :

  • Une banque nationale numérique de sujets ;
  • Des copies anonymes, corrigées par des professeurs autres que ceux de l’élèves.

Et les autres bacs ?

Chaque année, 30% des lycéens suivent un parcours scolaire en 3 ans menant à un CAP ou un bac professionnel, avec un double objectif : une insertion professionnelle en même temps que la poursuite d’études.

Après avoir rencontré les acteurs du secteur courant mars, le ministre de l’Education Nationale a également présenté le 28 mai 2018 un projet de réforme de lycée professionnel remanié. Affaire à suivre !

Januhairy

Le Januhairy, le mouvement body positive du mois de janvier

Santé, bien-être & prévention -

2019 s’annonce militant, sous le signe du hashtag #Januhairy. Après le Dry January, allez-vous adopter le mouvement body positive du Januhairy ?

Le Dry January : un mois sans alcool

Santé, bien-être & prévention -

Le Dry January, vous ne connaissez pas encore ? Les plus bilingues d’entre vous auront déjà saisi le concept : le “janvier sec” consiste à passer tout un mois sans alcool, et plus particulièrement durant les 31 jours du premier mois de l’année.

Drogues alternatives

Protoxyde d’azote, GBL, poppers : le danger des drogues alternatives

Santé, bien-être & prévention -

Les NPS ou Nouvelles Substances Psychoactives : voilà comment sont appelées les nouvelles drogues alternatives. Elles prennent la forme de pilules de toutes les couleurs ou sont simplement des usages détournés de produits de notre quotidien. On fait le point sur ces drogues alternatives et leur danger.

La SMENO s'engage pour mieux vous satisfaire

Faire de votre satisfaction une priorité

Newsletter
Soyez au courant des actualités SMENO :