BLOG

Sécurité sociale, mutuelles et assurances pour étudiants et jeunes actifs

automobiliste qui téléphone en conduisant
Publié le dans Santé, bien-être & prévention. Retour au BLOG

Téléphoner au volant : une mauvaise habitude qui peut coûter cher !

On entend parler de plus en plus des conséquences du téléphone au volant, voici quelques chiffres et rappels sur les risques encourus sur la route.

Une enquête menée par Axa et TNS Sofres en 2016 a permis d’établir un baromètre du comportement des Français sur la route. Bien que des améliorations soient constatées concernant les comportements à risque comme la consommation d’alcool ou les excès de vitesse, un automobiliste sur 2 déclare encore utiliser souvent son téléphone au volant. Attention, danger !

Quelques chiffres

D’après l’enquête, 30% des automobilistes passent des appels en conduisant et 15% écrivent ou consultent des SMS sur la route. Pourtant, cette pratique met en péril la sécurité des usagers de la route, puisque téléphoner au volant multiplie par 3 le risque d’accident. L’usage du téléphone est responsable d’un accident sur 10 et de 16% des accidents mortels sur autoroute. Pour limiter les dangers, la réglementation de 2015 interdit l’utilisation de tout dispositif susceptible de détourner l’attention du conducteur, comme le casque ou l’oreillette Bluetooth.

Qu’est-ce que je risque en téléphonant au volant ?

Téléphoner ou envoyer des SMS en conduisant détourne l’attention de la route. On regarde moins ses rétroviseurs, on prête moins attention aux autres usagers et on a tendance à zigzaguer. Un tel comportement est un véritable danger pour la sécurité routière, car, en une seule seconde, on parcourt 14 mètres à 50 km/h : une distance suffisante pour se blesser soi-même ou blesser un autre usager par manque d’attention !

En cas de non-respect de la loi, les sanctions sont lourdes : 135€ d’amende et un retrait de 3 points sur le permis de conduire si vous utilisez un téléphone portable ou une oreillette au volant. 

Retrouvez plus d’infos sur le site de la sécurité routière. Et pour plus d’informations sur l’assurance auto, consultez le