Rechercher

Vie pratique & bons plans étudiants

Le top 4 des sites de livraison de repas à domicile

Découvrez des applis pour vous faire livrer vos repas à domicile. Ces services de livraison proposent désormais un choix de restaurants variés pour changer des soirées pizzas !

 

Un petit creux ? Faites-vous à livrer à domicile ou au bureau !

Depuis quelques années, les services de livraison de nourriture à domicile ont gagné en popularité. SMENO vous en dis un peu plus sur ce marché en plein essor !

La « foodtech »

C’est ce que l’on appelle le marché de la « foodtech ». C’est un système innovant qui émerge depuis quelques années. En effet il suffit de commander à manger via une application ou un site.  

On trouve donc en ligne la carte des restaurants à proximité, avec une estimation du délai qui prend en compte préparation et temps de trajet du livreur. On peut donc facilement être livré dans la demi-heure qui suit la commande par un livreur à vélo (parfois en Scooter ou même en roller !). 

Le paiement se fait en ligne après avoir choisi votre menu, donc vous n’avez qu’à réceptionner la commande et vous mettre à table !

Ainsi peu importe votre envie, vous avez accès en seulement quelques clics à toutes sortes de cuisines différentes, et de qualité restaurant. Généralement les sites proposent des réductions, ce qui rend ce type de services très attractif !

D’abord lancés à Paris, ces services se sont rapidement diffusés dans les grandes villes de France.Tour d’horizon des services de livraison les plus en vogues

1. Delivroo  

En France, le service est disponible dans 9 villes : Aix en Provence, Angers, Bordeaux, Clermont-Ferrant, Dijon, Grenoble, Lille, Lyon, Marseille, Montpellier, Nantes, Nice, Paris, Reims, Rennes, Rouen, Strasbourg, Toulouse, Tours.

Il faut compter 2.50€ de frais de livraison

2. Alloresto 

Un minimum de 15€ sera demandé pour toute livraison. Les frais de livraison s’appliquent en fonction de certains restaurants et selon la zone géographique de livraison. Le site propose le paiement en ligne, ou à la réception, ce que ne proposent pas tous ses concurrents. 

3. Uber eats

Vous avez peut-être déjà utilisé Uber ? Ce dernier a récemment ajouté à ses activités la livraison de repas. Cela permet de disposer d’un seul compte pour commander un VTC, ou à manger ! Les frais de livraison s’élèvent à 2,50€. 

4. Foodora

Foodora est un service de livraison allemand qui est présent dans 10 grandes villes françaises. Depuis février 2017, Foodora se différencie de ses concurrents en proposant le retrait des commandes (sans minimum de montant).

Avantageux, ce système permet d’éviter les frais de livraison et propose même l’itinéraire via son application pour se rendre au restaurant. Ainsi les utilisateurs peuvent commander de chez eux, y attendre leur commande et partir juste avant que leur plat soit prêt, ce qui permet d’éviter d’attendre, ou pour les retardataires de partir avec un plat froid ! 

Les livraisons se font généralement à la fois la semaine et le weekend, qu’il s’agisse d’une livraison à domicile ou au travail. Il faut juste vérifier si votre adresse est comprise dans la zone desservie. 

Vous êtes à l’étranger et vous souhaitez commander à manger ? Pas de problème ! On retrouve ces services dans de nombreux pays européens !N’oubliez pas que souvent pour toute première commande, vous pouvez bénéficier d’une remise ou d’une réduction à partir d’un certain montant de commande !

La Foodtech, une opportunité de jobs étudiants ? 

Vous avez sûrement déjà pu observer des regroupements de livreurs attendant leur commande autour de vos restaurants préférés. Si leur nombre n’a fait qu’augmenter ces dernières années, c’est parce qu’à la base il s’agit d’une belle opportunité de job pour les étudiants (entre autres).

Source pratique de revenus supplémentaires à l’origine, ce système commence à être remis en question alors que les rémunérations et commissions ont baissé ces derniers mois, le nombre de coursiers ayant largement augmenté.

Un secteur en transition

Ce modèle économique n’est pas sans failles : en 2016, Take eat easy, un service de livraison lancé 3 ans plus tôt à Bruxelles n’a pas su faire perdurer son activité, l’obligeant à fermer ses portes. Victime d’une liquidation judiciaire, la fermeture du livreur belge a laissé 2.500 livreurs sans activité en France. Il faut donc bien se renseigner car le statut d’autoentrepreneur par lequel sont liés les livreurs ne donne pas accès à des congés, à la sécurité sociale ou à une mutuelle. Il vaut donc mieux se prémunir contre les risques de son côté. 

Même s’il est dur d’en vivre, cela peut être une occasion de se faire un peu d’argent pendant ses études pour ceux qui en ont besoin, à condition de bien se renseigner. Pour les autres, place au festin ! 

repas partagé entre amis

Futurs étudiants à l’étranger : prévenir les aléas du voyage

Partir & étudier à l’étranger -

Tu envisages de partir bientôt à l'étranger et tu te demandes s'il est vraiment utile de prendre une assurance santé ? D'après ce que tu sais, l'assurance de ta carte bancaire couvre tes dépenses de santé hors de France, mais est-ce que tu t'es vraiment renseigné ? Pour éviter de dire, une fois au bout du monde : "Si j'avais su !" on t'explique qu'une assurance santé à l’étranger est indispensable pour pouvoir partir l'esprit tranquille.

Crise sanitaire : le retour en force du webinaire

Etudes, formations et révisions -

En 2020, la crise sanitaire liée à la Covid-19 a profondément modifié nos habitudes de vie. Pour tenter d'enrayer l'épidémie, différentes mesures ont été prises, comme le confinement de la population, la promotion du télétravail pour les entreprises et la mise en place de l'enseignement à distance. L'éloignement du lieu de travail ou d'études a obligé les employeurs et les établissements scolaires à s'adapter. Ceux-ci ont notamment mis en œuvre de nouveaux formats de communication, comme les visioconférences ou les webinaires pour étudiants ou salariés.

Nouvel An en petit comité : oui, mais qui vaut d’être fêté !

Vie pratique & bons plans étudiants -

La fin de l'année arrive à grands pas et tu es, peut-être, déjà en train de réfléchir à ta soirée de Réveillon du 31 décembre. Cependant, cette année, du fait de la crise sanitaire liée à la Covid-19, il n'est pas possible d'organiser de grands rassemblements, mais, ce n'est pas une raison pour ne rien préparer ! C'est pourquoi nous te donnons, ci-dessous, quelques trucs pour fêter dignement le passage à la nouvelle année.

La SMENO s'engage pour mieux vous satisfaire

Faire de votre satisfaction une priorité

Newsletter
Soyez au courant des actualités SMENO :