logo Smeno
logo Espace Perso Smeno

5 conseils pour réussir une présentation orale

Que vous soyez étudiant ou lycéen, vous ne pourrez pas échapper à l’épreuve de la présentation orale, appelé aussi « exposé ». Alors, pour que cet examen soit le moins éprouvant possible (surtout si c’est la première fois !), voici quelques conseils.

Nous avons interviewé Sophie Desprez, membre du jury de soutenances en enseignement supérieur (pour des écoles de communication comme l’ISTC et l’Isefac). Elle a accepté de vous livrer quelques conseils pour que votre présentation orale soit couronnée de succès !

Ton sujet, tu maitriseras

C’est la base. Plus vous faites « corps » avec votre sujet, plus c’est facile, parce que vous parlerez avec passion (enfin on espère !) « On le voit tout de suite quand un étudiant ne maîtrise pas son sujet : le ton est monocorde et les yeux sont rivés sur sa fiche en mode lecture », explique Sophie. Alors « notes » ou « pas note » ? « En Master 2, cela peut être sanctionné, mais cela dépend du type d’examen. Mais l’important, c’est de se servir de ses notes comme d’une antisèche, en cas de trou de mémoire. Il n’y a rien de pire qu’un étudiant qui lit ses notes pendant toute sa présentation ! » Et pour éviter cela, il n’y a pas de secret : il faut répéter !

Ton auditoire, tu interpelleras

Une présentation orale, c’est forcément à destination de quelqu’un. Donc inutile de faire comme si vous étiez seul dans la salle, même si le jury vous impressionne ! Au contraire, le prendre en considération vous fera gagner des points ! Comment fait-on ? Premièrement, on se présente avant de commencer son exposé. Ensuite, on n’hésite pas à placer le « vous » dès que possible. « Un jury apprécie toujours un étudiant qui lui apporte d’autres supports et les lui commente, par exemples des photos, des textes ou tout autre support de communication. On se sent tout de suite plus concerné. » Autre technique : regardez vos jurés dans les yeux et parlez-leur tour à tour !

Clairement, tu t’exprimeras

Pour réussir sa présentation orale, il faut être audible. Cela veut dire parler haut et fort et surtout articuler. « Les étudiants ne s’en rendent pas forcément compte, mais plus ils sont stressés, plus leur voix est basse ». Vous pouvez essayer de corriger vos tics de langage (les « euh », les « alors »et les « voilà »). Ils ne vous pénaliseront jamais mais ne pas en avoir pourrait bien vous faire gagner des points !

Ton support de présentation, tu optimiseras

Une présentation orale c’est : un discours + un support. Alors ne le négligez pas et ne faites pas l’erreur d’y mettre tout votre exposé, il faut absolument éviter d'y mettre des gros blocs de texte. Faites-en quelque chose de très visuel avec des titres, des sous-titres, des listes à puces, des photos (et même des vidéos), des graphiques, des tableaux (en veillant à ce qu’ils soient bien lisibles !).

Le stress, tu relativiseras

Même les professionnels sont stressés lors d’une présentation orale, même avec l’habitude. « On ne pénalise pas le stress d’un étudiant tant que cela n’affecte pas sa présentation. Une voix qui tremblote, cela arrive à tout le monde ! ». Alors respirez tout se passera bien (surtout si vous appliquez à la lettre nos conseils.

il y a 4 ans

Pour continuer ta lecture ...

Parcoursup 2019 : dates clés et nouveautés

Temps de lecture : 3 min

Lire la suite
Études, formations & révisions

Bien choisir ton orientation post-bac pour être acteur de ton avenir

Temps de lecture : 4 min

Lire la suite
Études, formations & révisions
inscription newsletter

Rejoins la communauté

pour rester informé(e) de nos nouveautés et bons plans !

Devis immédiat
Contact
logo tchat en ligne