logo Smeno

Programme Erasmus+ : ce que change le Brexit

Suite à la sortie du Royaume-Uni de l'Union européenne, qui a donné lieu au "Brexit", ce pays n'a pas souhaité poursuivre le programme d'échange Erasmus+. Or, celui-ci représentait beaucoup d'avantages pour les étudiants qui souhaitaient effectuer une partie de leurs études en Angleterre, avantages qui passaient, entre autres, par des aides financières et par une simplification des démarches pour entrer dans le pays. Le but de cet article est de t'expliquer ce qui a changé depuis le Brexit et dans quelles conditions tu peux toujours partir étudier au Royaume-Uni.

Erasmus au Royaume-Uni : une destination très prisée avant le Brexit

L'anglais étant une langue quasiment incontournable dans de multiples domaines professionnels, le programme Erasmus au Royaume-Uni, avant le Brexit, représentait la deuxième destination préférée des étudiants français, juste après l'Espagne. Chaque année, ils étaient environ 4 500 à traverser la Manche, non seulement pour améliorer leurs compétences linguistiques, mais également pour profiter de l'excellence des universités anglaises, réputée dans le monde entier. De plus, la proximité de l'Angleterre avec la France permettait aux jeunes de rentrer plus facilement dans leur famille, en cours d'année.

Le Brexit ou le divorce à l'anglaise

Le souhait du Royaume-Uni de sortir de l'Union européenne a été initié lors d'un référendum auprès de la population du pays, en 2016. Il aura fallu quatre longues années de négociations pour que le "divorce" soit acté le 31 janvier 2020. Durant les mois qui ont suivi, une période de transition a été mise en place, elle a pris fin le 31 décembre 2020. Le Brexit a évidemment de nombreuses conséquences sur les échanges économiques avec l'Europe, mais également au niveau de la circulation des biens et des personnes. Durant toutes ces années, le lien entre le programme Erasmus et le Brexit a bien sûr été évoqué, créant beaucoup d'incertitudes au sein des établissements français participant au programme.
Brexit et mobilité étudiante : ce qui change dans le cadre du programme Erasmus+
Aujourd'hui, même sans le programme Erasmus+, il est toujours possible d'étudier au Royaume-Uni. En effet, ce pays continue de participer au programme d'échanges. Seulement, il faut désormais tenir compte des nouvelles règles de circulation entre les pays, qui sont entrées en vigueur depuis le 1er janvier de cette année. En tant qu'étudiant, si tu souhaites effectuer tes études au Royaume-Uni, tu devras désormais :
payer les frais de scolarité inhérents aux étudiants internationaux et dont le montant dépend de l'université de destination. Ceux-ci seront confirmés au moment de la délivrance du CAS (Confirmation d'Acceptation des Études) par l'établissement.
faire une demande de visa auprès de l'ambassade ou du consulat anglais (coût : 387 €), dans les six mois suivant la réception du CAS.
disposer d'un passeport en cours de validité. Sa demande doit être effectuée auprès de la mairie de ton domicile (coût : 86 €).
souscrire à une assurance santé internationale, indispensable pour la prise en charge de tes frais médicaux, et aussi, pour ta sérénité !
passer un test de compétences en anglais, afin d'apporter la preuve que tu possèdes le niveau minimum requis pour suivre tes études en Angleterre.
entrer sur le territoire anglais dans le mois précédant le début des études (si elles sont d'une durée supérieure à six mois), sinon, une semaine avant celles-ci.

il y a 3 mois

Pour continuer ta lecture ...

Santé à l'étranger : partir oui, mais bien protégé !

Temps de lecture : 2 min

Lire la suite
Partir & étudier à l'étranger

WEBINAR : Comment protéger ma santé à l’étranger ?

Temps de lecture : 3 min

Lire la suite
Partir & étudier à l'étranger
inscription newsletter

Rejoins la communauté

pour rester informé(e) de nos nouveautés et bons plans !

Devis immédiat
Contact
logo tchat en ligne