logo Smeno

Les allergies du printemps : d'où viennent-elles et comment les combattre ?

Ah le printemps ! Une saison que tout le monde attend avec impatience. Le soleil, la douceur du climat et les jours qui s’allongent... tous les ingrédients sont réunis pour renouer avec le beau temps. Enfin, presque… La belle saison amène aussi avec elle son lot d’allergies : éternuements, yeux irrités, crises d’asthme… On vous donne tous nos meilleurs conseils pour ne bénéficier que des bons côtés du printemps.

Pourquoi les allergies reviennent-elles en force au printemps ?

Quand le printemps arrive, les plantes commencent à bourgeonner et libèrent des grains microscopiques dans l’air : c’est le fameux pollen (utile à la transformation du pistil des fleurs en fruit). C'est le pollen qui empêche beaucoup d’entre nous de profiter du printemps.

Si vous rajoutez à cela la pollution de l’air ainsi que les milliers d’acariens, vous n’êtes pas près d'arrêter d’éternuer.

Comment savoir si vous souffrez d’une allergie du printemps ?

Au départ, cela ressemble beaucoup aux symptômes d’un rhume : éternuements, nez qui coule, respiration difficile par le nez, gorge qui gratte… on vous passe les détails.

Mais ce qui est spécifique des allergies du printemps, c’est l’inflammation des yeux. Vos yeux vous piquent, vous démangent, voire deviennent rouges. Attention, cela peut très vite se transformer en conjonctivite, c’est pourquoi il ne faut pas prendre cela à la légère.

Surnommé le “rhume des foins”, ou “rhinite allergique” pour faire plus savant, ces allergies peuvent dans les cas les plus graves, mener à une crise d’asthme ou à l’apparition d’urticaires. Les allergies du printemps, ça rigole pas.

Allergies du printemps : comment les éviter ou les réduire ?

Privilégiez l’intérieur à l’extérieur

Le pollen est votre ennemi. Et il est très présent à l’extérieur, surtout dans des endroits naturels, avec beaucoup de végétation comme les arbres et les fleurs. Les activités de jardin et les balades dans la forêt du coin sont donc à éviter. Cependant, c'est compliqué et un peu déprimant d'éviter de sortir de chez vous. Le port de lunettes de soleil réduira déjà un peu les risques d'exposition au pollen !

Purifiez votre air

La qualité de l’air est aussi primordiale pour bénéficier d’une bonne respiration, c’est pourquoi aérer votre appart’ ou votre chambre est une excellente solution pour renouveler l’air. Attention toutefois : l’aération est à effectuer tôt le matin et le soir après le coucher du soleil, pour éviter un maximum le pollen qui adore le soleil.

Si les allergies vous volent aussi votre sommeil, vous pouvez opter pour un purificateur d’air chasseur d’acariens.

Les réflexes à adopter pour combattre le pollen

La literie est un des endroits préférés des acariens, c’est pourquoi la poussière est votre ennemi. Un bon ménage de printemps (et régulièrement) fera du bien à votre chez vous et à votre santé.

Évitez aussi de faire sécher votre linge dehors, le pollen adore se déposer sur du linge humide. Pensez à vous laver après une sortie en extérieur, pour vous débarrasser du pollen déposé.

Enfin, restez éloignés des fumées de cigarettes qui vous provoqueront des quintes de toux impressionnantes.

Consulter un spécialiste

Actuellement, 25 % des Français souffrent des allergies du printemps. Si les symptômes des allergies deviennent systématiques à chaque printemps (et ce, malgré nos bons conseils !), consultez votre médecin traitant. Celui-ci devrait vous rediriger vers un allergologue ! (Vous pouvez ne pas passer par votre médecin traitant mais dan sces cas-là, votre remboursement sera minoré.)

il y a 2 ans

Pour continuer ta lecture ...

Le consentement

Temps de lecture : 3 min

Lire la suite
Santé, bien-être & prévention

La contraception forcée : vous pouvez dire “NON !"

Temps de lecture : 4 min

Lire la suite
Santé, bien-être & prévention
inscription newsletter

Rejoins la communauté

pour rester informé(e) de nos nouveautés et bons plans !

Devis immédiat
Contact
logo tchat en ligne